Gérer l’après-COVID avec les enfants

soins pieds
Prendre soin de ses pieds pendant le confinement
22 avril 2020
Votre enfant a besoin de votre regard : ne laisser pas un écran s’interposer !
9 juillet 2020

Alors que nous sommes en phase de déconfinement, Il apparait important de pouvoir parler ou reparler du Coronavirus avec les enfants, quel que soit leur âge. Les enfants se sont rendus compte que leurs repères ont été modifiés : arrêt de l’école, des activités, reprise partielle de la scolarité pour certains, confinement et déconfinement, on reste à la maison avec le(s) parent(s) qui télétravaillent ou doivent retourner au travail, les contacts avec leurs copains/ copines/proches ont été suspendus ou restent limités… Continuer à dialoguer avec les enfants, leur dire ce qui se passe, est utile pour éviter qu’ils s’angoissent ou s’imaginent des choses fausses. Voici quelque propositions de notre psychologue pour enfants…

Comment leur parler ?

Vous êtes parents, vous n’êtes ni enseignant, ni expert en matière de COVID. Répondez le plus honnêtement possible aux questions de votre enfant. L’idée est de créer un dialogue ouvert et sécurisant, sans forcer l’enfant s’il n’a pas envie d’en parler.

Les questions des tout-petits sont souvent indirectes : où est leur maîtresse, leur copain, … C’est l’occasion d’expliquer simplement ce qui se passe, avec des mots adaptés à leur âge. Soyez clairs, avec des exemples concrets, pour éviter de mauvaises interprétations.

Ils pourront poser la même question plusieurs fois : à vous d’y répondre sans vous agacer 😉
Leur inquiétude est légitime, il est normal de s’interroger.

Pour vous accompagner et échanger avec votre enfant, le livret COVID 19 propose une lecture interactive en quelques pages sur le sujet. (proposé par la Mutualité française, auteur : Psychologue Manuela Molina Cruz). Lors de votre échange, demandez à votre enfant ce qu’il pense et ce qu’il ressent, avant de donner des informations, ceci permet d’ajuster vos réponses. Accueillez aussi ses émotions et validez ses ressentis. Les enfants ont besoin d’être entendus et reconnus dans leurs émotions. En leur accordant votre écoute et votre soutien, cela apaise les tensions et apporte un sentiment de sécurité qui permet de continuer à grandir.

Des exemples de questions

Pourquoi je ne peux plus aller à l’école ? C’était une décision du Président de la République, c’est aujourd’hui aussi un choix du maire, afin de limiter la propagation du virus. Dans les écoles, mêmes celles des grands, il y a beaucoup de personnes qui sont regroupées et plus on est proches, plus on risque de se transmettre le virus. Donc les écoles limitent le nombre d’élèves accueillis.

Pourquoi ne faut-il plus s’embrasser pour se dire bonjour ? On explique aux enfants que la propagation de ce virus se fait par la salive, car il se trouve sur les gouttes de salive et sur les mains des personnes malades. Ils peuvent l’attraper, mais ce n’est pas forcément dangereux pour eux. Par contre, ils pourraient le transmettre à d’autres personnes âgées ou fragiles, et cela pourrait être plus grave. C’est aussi pour cela qu’il faut tousser dans le creux de son coude, porter un masque de protection et bien se laver les mains.


Quelques conseils pour mieux vivre ensemble

Concernant les écrans, privilégier des contenus instructifs, qui stimulent l’imagination, des jeux de réflexion. Evitez les contenus violents, trop bruyants ou qui laissent votre enfant trop passif lorsqu’il les regarde. Limitez l’exposition aux écrans, pour leur bien-être psychologique et leurs yeux !

Continuez à garder le lien social, les contacts téléphoniques et vidéos avec la famille et les amis, sans être excessifs.

Pour ceux qui restent à la maison, fractionnez la journée de votre enfants sur plusieurs types d’activité (jeux physiques, loisirs créatifs, écrans, sophrologie, méditation, devoirs, contact téléphonique avec les proches, cuisine…).

Ne cherchez pas à occuper les enfants absolument toute la journée. Ils peuvent profiter de cette période spéciale pour apprendre à s’ennuyer et être par eux-mêmes créatifs pour occuper leur temps.

Déculpabilisez !

Chacun a dû s’adapter à cette situation sanitaire inédite. On entend beaucoup le terme de résilience, cette capacité à accepter, s’adapter et rebondir suite à un événement particulier. Nous faisons tous de notre mieux pour gérer notre situation personnelle, professionnelle et familiale. Et nul n’est parfait ! Alors déculpabilisez, travaillez votre souplesse d’esprit, ajoutez une dose de positivisme et continuez à vivre cette période le plus sereinement possible, en prenant soin de vous et de vos proches 😉

En complément du livret COVID 19, voici un autre support visuel : le virus illustré et expliqué aux enfants sur ce site très ludique de Coco Virus.

Vous avez besoin d’accompagnement psychologique pour votre enfant ? Plus d’informations…

Article réalisé à partir de contenus proposés par
– « Covid-19 : Renforçons notre résilience, Dr Sylvie Molenda, Centre National de Ressources et de Résilience, France »
– « Comment gérer le confinement et le Coronavirus avec les enfants ? Document réalisé par le Dr Nicolas Gaud, pédopsychiatre au CHU de Lille, et Perrine Grandgenèvre, psychologue Éducation Nationale
– Recommandations de l’American Academy of Child & Adolescent Psychiatry, www.aacap.org

INFORMATION IMPORTANTE

Pendant le confinement, nos centres d’optique et d’audition Ecouter Voir sont référencés comme « commerces essentiels » et vous accueillent dans des conditions sanitaires optimales.

Si vous disposez d’une ordonnance, nous vous proposons de prendre rendez-vous pour un service client en toute sérénité.

Pour toute commande de lentilles, de piles, accessoires ou renseignement, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par mail :

Le port du masque est obligatoire pour accéder à nos locaux.

Continuons à prendre soin de vous !

X