Votre oreille est fragile, il faut la préserver ! Votre audition peut être altérée par une exposition sonore trop vive, travaux ou musique, une pression exercée par l’eau lors d’une montée ou descente trop rapide en plongée. Ces activités peuvent entraîner des dégâts importants ou même irréversibles. Sans s’en rendre compte parfois, un environnement professionnel très bruyant, un loisir sans protection (bricolage, chasse, plongée, piano etc.) peuvent aussi entrainer des détériorations de votre oreille, temporaires ou définitives

Votre audioprothésiste mutualiste peut vous conseiller sur des solutions qui préserveront vos oreilles et celles de votre entourage (en particulier les enfants).

Quelques exemples d'activité à risques


A écouter la musique trop fort, on finit par l’entendre à moitié…

Bien que les troubles auditifs concernent en premier lieu les populations les plus âgées, les études françaises et internationales montrent que les jeunes sont de plus en plus nombreux à souffrir de troubles de l’audition. Environ 10 % des jeunes de moins de 25 ans présentent ainsi une perte auditive pathologique. Les expositions sonores représentent une des causes majeures de déficit auditif chez les jeunes de moins de 25 ans.

Quelques conseils :

  • Régler le volume sonore à la moitié du volume maximum de votre lecteur audio ;
  • Ne pas chercher à couvrir les bruits extérieurs et éviter de régler le volume dans un environnement sonore élevé ;
  • Utiliser les casques ou écouteurs fournis avec l’appareil, ils garantissent un volume sonore maximum de 100 dB ;
  • Limiter la durée d’écoute avec un casque ou des écouteurs.
Echelle du son
En concerts et en discothèques :

  • S’éloigner des enceintes ;
  • Faire des pauses, 30 minutes toutes les deux heures ou 10 minutes toutes les 45 minutes ;
  • Porter des bouchons d’oreille. Pour les retirer, il est nécessaire d’être au calme pour ne pas exposer brutalement ses oreilles à un volume sonore élevé ;
  • Attention aux prises d’alcool et de médicaments, elles peuvent déformer la perception auditive et atténuer la sensation de douleur en cas d’écoute de musique amplifiée.

Nos centres d’audition mutualiste proposent des actions de prévention sur des événements musicaux du territoire en distribuant des kits de bouchons d’oreilles pour les concerts.
En 2017, les centres seront partenaires du festival d’agglomération « La bonne aventure » : ils proposeront des bouchons d’oreilles accompagnés d’un livret de sensibilisation, et des casques de protection d’oreilles pour les bébés et enfant.

Les risques de la plongée sous-marine

L’eau et la pression exercée lors de sorties en mer peuvent endommager votre tympan. Il est important d’apprendre à gérer la variation de pression (en soufflant par le nez notamment).

De plus, si vous avez souffert d’otite durant votre enfance, cette maladie peut être une contre-indication. Vérifiez auprès de votre médecin ORL que vous êtes bien apte à pratiquer cette activité.

Etre vigilant dans un environnement professionnel bruyant

Certaines professions sont particulièrement exposées aux bruits et ne pensent pas toujours à utiliser des protections (casque ou des bouchons). Si vous travaillez dans des environnements bruyants, votre convention collective réglemente certainement l’équipement de protection adéquate. Au moindre doute, vous pouvez en parlez à votre médecin du travail. Si vous pensez avoir subi une perte auditive, prenez rendez-vous dans un de nos centres pour un dépistage (examen non médical).